in "I -Somnambule dans la clarté du jour"

Au creux des sentiments intenses, des idées précises et des actions majeures que retrace le prestigieux récit de ses péripéties et folies remarquables, l’assemblée humaine aux cœurs disparates dévide chaque seconde plus discrètement son écheveau de songes nébuleux, d’illusions furtives et de mirages troublants. Amarres lancées à l’abordage des apparences, ce sont mille et mille fils invisibles qui s’enroulent autour des êtres et des choses en mouvement. Ils s’accrochent aux fragments d’un imprévisible monde qui jamais ne se donne pleinement lors même qu’il se laisse facilement deviner. Ces filaments s’ancrent aux profondeurs, se hissent vers les cimes, s’enroulent aux aiguilles du temps pour renverser sa course, adoucir sa corrosion. Entrelacés à la volée, ils finissent par relier les contours du réel et tramer d’une fine dentelle ses zones perdues, substituant au vide de l’ignorance la plénitude de l’invention.


Si intense soit-elle, la fibre imaginaire rompt facilement et condamne le songeur, artiste naturel, à reconduire sans cesse la projection de ses espoirs. Chacun veut une existence maîtrisée au fil du songe : une vie picturale, sublime et suspendue, où l’état des choses serait compréhensible, uni, sans excédent d’ombre ni abus de lumière. Aucun ne peut se résigner à vivre dans l’incertitude complète en s’abandonnant aux âcres baisers des furies de l’éphémère. Tous oublient les abysses de l’approximation lorsque l’abordage provisoire a permis de s’emparer enfin d’un sens.


Je ferme les yeux. Songe parmi les songes, dans ma chambre obscure, mon propre fil m’enflamme, m’illumine et me révèle. Je perçois mon ciel d’encre, dense et abyssal. Je me lance dans son mystère. J’imagine que je suis torche. J’attrappe un autre fil. Il scintille en absorbant mon feu. Toute la dentelle apparaît, s’embrase, un court instant. Ici commence le récit.


MS - Hola ! Cette lecture est en pr

© Marc Sayous

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s

> HYPNOTEXTURE - Métropole en état de songes - Filigrane I

Calixtho

Calixtho

Exergue > Calixtho - Robert Desnos
A s’endormir à la légère, Au bruit des sources, sous le ciel, Rêvant au
Read More
Météore

Météore

in "I -Somnambule dans la clarté du jour"
Quelques feuilles blanches étaient centrées sur la grande table ovale, placée
Read More
180°

180°

in "I -Somnambule dans la clarté du jour"
Le fichier Métropole 08 tournait sur le dictaphone argenté, posé à
Read More
Le Filigrane

Le Filigrane

in "I -Somnambule dans la clarté du jour"
C’était une plume en or, souple et rapide, répandant son
Read More
Entrée en matière

Entrée en matière

in "I -Somnambule dans la clarté du jour" Ce fut une lente éducation, un exercice subtil de ma patience. Apprendre Read More
Le Sang des machines

Le Sang des machines

in "I -Somnambule dans la clarté du jour" Je travaillais dans un musée aussi splendide que singulier. Il conservait les Read More
Au fil du songe

Au fil du songe

in "I -Somnambule dans la clarté du jour" Au creux des sentiments intenses, des idées précises et des actions majeures Read More
S'oublier

S'oublier

in "I -Somnambule dans la clarté du jour" [Papier noir - Typographies blanches] Sur le fil embrasé, plus de chambre, plus Read More
  • 1

> 100 | LE POEME ROUGE

  • All
  • 100 | Le Poème Rouge
  • Poétique Sonore
  • +

    +

    100 | Le Poème rouge - Texte
    Read More
    • 100 | Le Poème Rouge
    • Poétique Sonore
  • +

    +

    Read More
    • 100 | Le Poème Rouge
    • Poétique Sonore

> Microfilms