Théorie éphémère et autres vestiges de l'avenir

Pourquoi les artistes conceptuels ont-ils accepté de se laisser appeler "Art contemporain" vers 1970 et plus encore de se laisser figer dans une période éternelle de temps, comme momifiés ? C'est un tour de magie si peu conceptuel, basé sur l'illusion d'une apparence, le faux-semblant qui trouble l'enfant naïf. C'est très étrange. Plus le temps passe réellement, plus le subterfuge apparaît et nuit à l'intention initiale, au geste artistique lui-même. Si rien ne rompt cette magie, c'est le fossile qui triomphera, c'est-à-dire que le contemporain sera alors le plus ancien. Paradoxe...

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s
  • 1