LETTRES EXPOSEES : 

Je tisse à mes heures libres qui sont si rares une installation mariant les lettres aux images, aux volumes, aux signes et aux sons. 

Une pratique de la littérature détachée du format de vente pour entrer dans un espace polymorphe plus artistique. 

Le Poème rouge prend racine dans mon hypertension et je plonge dans les flux qui drainent mon existence en l'attachant à la pression sanguine, mon baromètre émotif.  

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s
  • All
  • 100 | Le Poème Rouge
  • Poétique Sonore
  • +

    +

    Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on LinkedInShare selected track on MySpace
    100 | Le Poème rouge - Texte
    Read More
    • 100 | Le Poème Rouge
    • Poétique Sonore
  • +

    +

    Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on LinkedInShare selected track on MySpace
    Read More
    • 100 | Le Poème Rouge
    • Poétique Sonore
  • 1